Arrêt 7b

"La branche sud-ouest"

Sur la gauche on remarque un élargissement notable de la galerie qui double sa largeur. Dans ce cas également, elle est due à une fracture vers le sud-ouest-nord-est (cette famille de failles dont nous avons parlé) et après quelques coulées de stalagmites, la "branche sud-ouest", également appelée "branche du chauves-souris. " Cette branche qui commence par un passage étroit conduit aussitôt à une salle au sol parsemé de stalagmites, et de la voûte habituellement occupée par quelques familles de chauves-souris; à première vue cette salle semble sans suite, mais avec une montée facile vous gagnez une fenêtre, qui nous conduit après un court trajet vers une accumulation de gros blocs qui mettent fin à la branche. 

Ici aussi, il y a des gours qui deviennent spectaculaires lors d'événements pluvieux.

La grande stalagmite qui se tient solitaire au début de la branche mérite attention, elle a une particularité qui la distingue de toutes les autres concrétions de la Grotta di San Giovanni: c'est, en fait, le seul spéléothème qui a vu son eau augmenter alimentation au lieu de diminuer. Cette particularité peut être déduite de sa forme extérieure qui consiste en une série d'olives superposées de taille légèrement croissante vers le haut; au bas de ces olives, il y a de grandes et petites pièces moulées. Tous ces détails indiquent que la stalagmite n'est pas en équilibre avec son diamètre mais a tendance à l'augmenter assez rapidement. On sait que le diamètre extérieur d'une stalagmite dépend exclusivement de la quantité d'eau qui l'alimente, il est évident que cette stalagmite reçoit actuellement une quantité d'eau beaucoup plus importante que par le passé. Or, puisque toutes les autres concrétions de la grotte semblent mettre en évidence une baisse de l'alimentation (avec des implications climatiques claires) il est évident que dans ce cas précis il s'agit d'un phénomène local dépendant selon toute vraisemblance de l'élargissement du méat d'alimentation et avec des prises probables. d'autres débits d'eau qui jadis émergeaient non directement sur cette stalagmite.