Arrêt 6

"Entrée fossile de la branche du trou de Pireddu"

Nous sommes près de l'entrée actuelle de la branche «trou de Pireddu» et ce que nous voyons est une entrée fossile vers cette branche. Comme vous pouvez le voir, il est complètement occlus par les concrétions mais les choses que l'on peut remarquer sont la preuve de la nature polyphasique de la grotte. En séquence, nous voyons le «trou» qui a été creusé par d'importants flux d'eau sous pression et c'est la première phase. S'ensuit une deuxième phase de débits variables qui ont déposé, à faibles débits, une couverture de matières alluviales également de taille considérable; ils peuvent être vus en haut incorporés dans les concrétions. Beaucoup de ces clastes sont clairement allochtone car ils sont en grande partie constitués de granit. Gardez à l'esprit que ces roches sont situées à Tiny et flottent donc depuis plus de 12 kilomètres. Cette phase est suivie d'une autre de puissantes concrétions qui recouvrent abondamment ces dépôts, bloquant l'ancienne entrée. Mais ce n'est pas fini, la concrétisation est suivie d'une phase de rajeunissement avec de grands flux d'eau qui démontent la concrétion, laissant le remplissage des crues presque suspendu et incorporé dans le substrat des concrétions. En un mot, nous avons parcouru quelques millions d'années d'évolution géologique.